Nos Projets

PROJET 1 : PNPR-M/SOS FAIM SUR FINANCEMENT DGD (2022-2026)

Titre : Projet de renforcement des capacités de la PNPR-M pour la promotion de la transition agroécologique dans les bassins de production rizicoles et à la réduction de l’insécurité alimentaire au Mali.

Durée : 2022-2026

 Zone d’intervention : Les bassins rizicoles des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme global de SOS FAIM sur financement DGD, la Plateforme Nationale des Producteurs de Riz du Mali (PNPR-M) intervient dans 5 des 6 résultats attendus. Ces résultats sont :

  • Résultat 1: les paysans et autres acteurs de l’ESS appuyés par le programme sont engagés dans une transition vers des modes de production agroécologiques et de gestion durable de l’environnement ;
  • Résultat 2 : Les paysans et autres acteurs de l’ESS appuyés par le programme ont mis en place et/ou consolidé des systèmes de collecte, de stockage, de transformation et de commercialisation équitable et durable;

 

  • Résultat 4: Des politiques publiques nationales et internationales réalisant les droits des paysans et autres acteurs de l’ESS ont été promulguées et mises en application ;

 

  • Résultat 5 : Les citoyens du nord et du sud touché par le programme sont sensibilisés, engagés et mobilisés pour le développement des SAD et d’un environnement sain;
  • Résultat 6 : Les femmes participent davantage aux différents niveaux de gestion de l’environnement et des SAD.

Pour l’atteinte des résultats susmentionnés, les principales activités de la PNPR-M porteront sur :

  • La promotion et diffusion des techniques de production durables du riz ;
  • L’appui à la participation efficaces des producteurs et leurs OP aux marchés institutionnels ;
  • La mobilisation citoyenne autour de la valorisation du riz local dans la consommation des populations maliennes ;
  • L’influence des politiques en faveur des riziculteurs familiaux pour un accès aux facteurs de production et aux marchés rémunérateurs.
  • La promotion du genre avec focus sur l’émergence des femmes dans les instances de décisions ;

 

 

PROJET 2: PNPR-M/RIKOLTO SUR FINANCEMENT DGD (2022-2026)

Titre du projet : « Le secteur du riz au Mali est plus résilient, durable et inclusif, contribuant à un revenu de subsistance pour les producteurs et les entrepreneurs de l’agrobusiness, y compris les femmes et les jeunes, tout en augmentant la disponibilité sur le marché de produits alimentaires produits de manière durable »

Durée : 2022-2026

Zone d’intervention : Les bassins rizicoles des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao.

Dans le cadre de la consolidation des acquis de la précédente phase de collaboration entre la PNPR-M et RIKOLTO intitulé : « Les acteurs du sous-secteur de riz se sont alignés pour que les petits riziculteurs soient les fournisseurs de préférence des marchés urbains et institutionnels au Mali », un second programme quinquennal (2022-2026) a été initié dans lequel la PNPR-M intervient dans les résultats suivants :

  • Résultat 1 : Production Agricole durable (SCP) : les agriculteurs adoptent le standard SRP pour améliorer leurs profits, renforcer la durabilité environnementale et s’adapter au changement climatique.
  • Résultat 2. Inclusion au Marché (IM) : les acteurs privés entretiennent des relations commerciales inclusives et transparentes avec les producteurs de riz durable, y compris les jeunes et les femmes, et offrent un riz de meilleure qualité aux consommateurs.
  •  

PROJET 3 : PNPR-M/CENTRES D’INNOVATIONS VERTES DE LA GIZ (Octobre à novembre 2022)

TITRE DU PROJET : Promotion et diffusion des innovations techniques et technologiques durables dans la Chaîne de valeur riz auprès producteurs à la base, pour une transition agroécologique dans les bassins de production rizicoles des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti. Code : RB2.7

Durée : 3 mois (subvention locale)

Zones d’intervention : Les bassins rizicoles des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti.

Depuis 2019 et la PNPR-M et les Centres d’innovations Vertes ont noué un partenariat fécond autour de promotion et diffusion des innovations promues par CIV dans le CVA riz au Mali.

En rappel, Cette collaboration a permis de promouvoir la participation des riziculteurs et autres acteurs clés dans la production des émissions mensuelles thématiques sur les innovations du riz, qui sont entre autres : le paquet système de riziculture intensif (SRI) + placement profond de l’urée (PPU), SRI+ biofertilisant, SRI simple, la mécanisation (semoir 2, 4, 12 rangs), les techniques améliorées de transformation du riz, l’accès aux intrants….

Au total 36 000 personnes ont été touchées au trois  années  (2019 ,2020 et 2021) précédentes dans les 5 régions d’intervention de CIV par les différentes activités réalisées. Ces activités portaient principalement sur les émissions radios produites et diffusées en langues locales et périodes proposées par les acteurs, les rencontres d’informations et de sensibilisation en présentiel et l’utilisation des  réseaux sociaux.

Pour consolider ces acquis, la PNPR-M au regard du contexte actuel du pays marqué par la crise politique, les changements climatiques, la pandémie de la COVID-19 et la crise mondiale d’accès des petits producteurs aux engrais minéraux s’est inscrit dans une dynamique de transition agroécologique dans la riziculture en vue

C’est ainsi qu’elle a négocié et obtenu une subvention locale auprès de CIV en vue de former 850 producteurs de 17 bassins de productions Kita, Bafoulabé, Yélimané, Baguineda, Molobala, Diola, Ouahibera, Sorobasso, Yanfolila, Kadiolo, Finkolo, Boundo, Dioro, Boidiè, Yangasso, Kouin, Sévaré sur la fabrication du compost BOKACHI.

L’objectif principal visé par ces formations est de renforcer les capacités les producteurs et productrices sur la technique de fabrication du compost BOKACHI en vue réduire leur dépendance aux engrais chimiques, mais aussi de les permettre de contribuer significativement à la  préservation de l’environnement et de la santé des populations.